08/10/2011

Entre bâbord et tribord, au-dessus du pont!

La partie bâbord et arrière de la coque étant réparée, je me suis décidé à décaper et réparer la cloison arrière de la cabine.

L'état des lieux n'est guère encourageant, la peinture est à l'époxy, par endroit elle ne tient pas, et est facile à ôter, par contre il y a des endroits où elle accroche. A problème radical, solution radicale. Le décapeur thermique!

Mais jen n'en ai pas!

Qu'à cela ne tienne, j'utiliserai une lampe à souder au gaz, c'est écolo, sauf que sur du bois... Et la peinture qui tombe enflammée à l'intérieur... Mais je m'en fiche, même pas peur! Je dépose des chiffons humides sous les trajectoires verticales et vogue la galère!

DSC06495.JPG

En plus c'est efficace.

DSC06501.JPG

 

DSC06503.JPG

DSC06541.JPG

La partie centrale par contre est en piteux état et moi, quand c'est foutu...

DSC06508.JPG

Je coupe!!!

DSC06510.JPG

Bon, après il faut refaire, mais c'est comme ça que le métier entre. Voici comment transformer un établi à 10€ acheté chez "Brico dépôt" en table de sciage.

DSC06514.JPG

Le résultat brut.

DSC06516.JPG

Les rainures destinées aux vitrages sont tracées.

DSC06518.JPG

Une fois la pièce terminée, elle est traitée au G4 et posée.

DSC06521.JPG

Parfois il pleut.

DSC06520.JPG

Ensuite il faut enduire le côté tribord pour bien finir la surface avant peinture.

DSC06544.JPG

Et poncer, quand c'est comme ça sous la latte, c'est bon.

DSC06549.JPG

Ne restera plus que le ponçage de finition avec de l'enduit pour carrosserie, mais ce n'est pas pour tout de suite.

DSC06563.JPG

DSC06564.JPG

Vue d'ensemble.

DSC06566.JPG

 

 

15:16 Écrit par alaro11 dans Navigation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : restauration de bateau en bois | | |  Facebook | |  Imprimer |