11/07/2011

Réparation de la cloison tribord part two!

DSC06228.JPG

J'ai été dans l'obligation d'acheter une seconde plaque de contreplaqué marin en 25mm, mais cette fois je l'ai fait découper aux bonnes dimensions, c'est plus simple et je manque de place à l'intérieur pour manipuler de grandes longueurs. Une fois tout ça à bord, j'ai découpé et ajusté la première partie, la cloison du roof sans y pratiquer de découpe. Comme je suis seul pour manipuler cet encombrant et lourd objet sur un passavant étroit, je l'ai muni d'une poignée de transport maison.

DSC06231.JPG

Afin d'éviter qu'elle ne tombe à l'eau au passage d'un bateau, elle est fixée avec deux petites équerres et trois fers plats.

 

DSC06230.JPG

Ensuite, il faut tracer la découpe femelle sur le petit panneau qui remplace le portillon.

DSC06234.JPG

Et le découper!

DSC06235.JPG

Puis tracer et découper l'emboitement de l'autre partie.

DSC06236.JPG

Pour cette partie, je me suis décidé à remplacer ma vieille scie sauteuse de vingt ans d'âge par une neuve de meilleure qualité, et... Je me rends compte que j'aurais du le faire depuis longtemps!

Découpe du grand panneau pour l'emboitement.

DSC06237.JPG

DSC06239.JPG

 

superposition des deux éléments impossible à assembler avant la pose pour des raisons de longueur utile à plat dans le bateau. Ne reste qu'une solution, poser la grande partie, la fixer et ensuite coller le petit morceau.

Je décide tout de même de faire un essais avant de continuer la confection.

DSC06241.JPG

Si pour ce côté la solution crénelée est une bonne solution car elle permet de doubler la surface de collage et donc la rigidité, elle l'est moins pour le raccordement à la structure existante, car le pont du bateau n'est pas plan, une découpe en biseau aurait été plus facile à gérer et à ajuster.

Ici j'ai du déposer plusieurs fois la pièce avant pour ajustage avant de trouver une solution acceptable, quoique j'aie du accepter de recourir à des joints plus épais.

Les joints plus épais ne sont pas un problème au niveau fonctionnel, que du contraire, puisque le collage à l'époxy est plus efficace en utilisant des épaisseurs de colle plus importantes mais cela au détriment de l'esthétique, ce qui revient à dire que ce genre d'assemblage est destiné à être peint ou recouvert d'une feuille de bois de finition.

Pour l'heure, il me faut découper les ouvertures pour placer les vitres en verre "sécurit".

Pour commencer, la partie arrière, le tout réalisé sans gabarit ni patron pour la simple raison que je ne dispose que des vitres. Mais grâce à la scie sauteuse BOSH et au multimaster FEIN, le résultat est à la hauteru de mes espérances.

DSC06244.JPG

La partie avant.

DSC06246.JPG

DSC06251.JPG

Il me reste à façonner la découpe destinée à recevoir les vitres et l'encadrement métallique, ensuite traiter le tout au G4 avant de procéder au collage.

 

 

20:37 Écrit par alaro11 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.