28/12/2009

Fin de l'année, petit à petit...

28/12/2009

L'oiseau fait son nid!

En décembre, j'ai passé avec succès mon brevet VHF SRC (pour Short Range Certificate), qui me permet d'utiliser une VHF DSC (pour Digital Selective Calling ou Appel Sélectif Numérique) en mer mais aussi la VHF en eaux intérieures.

Dimanche, je vais commencer les cours de yachtman, en vue de l'obtention des permis côtier et hauturier en mars 2010.

Toujours pas de nouvelles de la radiation du pavillon espagnol de mon bateau, on va dire que c'est la trêve des confiseurs, mais dès début janvier, on va secouer à nouveau le cocotier.

Plusieurs personnes se sont proposées pour m'accompagner durant le voyage de retour du bateau, mais à chaque fois que je prends contact, je reste sans réponse. Bizarre, peut-être encore un coup des confiseurs faiseurs de trêves?

Je vais téléphoner au dernier candidat en date qui m'a contacté via le site de "bord à bord".

Aujourd'hui, je me plonge dans les codes "Vagnon" pour me remettre en mémoire les notions que j'ai déjà accumulées et que je vais suivre durant les cours.

Chaque jour qui passe apporte sa pierre à la construction de l'édifice, le tout est d'avoir de la patience en réserve.

La nuit, lorsque je me réveille, je calcule, le carburant, les apparaux à acheter pour équiper le bateau, je cherche maintenant après une annexe, un « pneu » comme on dit pour nommer une embarcation pneumatique genre « zodiac ». C'est indispensable pour partir, il me faut aussi un radeau, des fusées, des signaux lumineux, Un pavillon National, les pavillons réglementaires, deux gaffes, 100 mètres d'amarres et de cordages divers, plus un compas fixe, un compas de relèvement, des jumelles de marine avec idéalement un compas de relèvement intégré, ce qui m'économise l'autre, un jeu de pagayes, obligatoire en eaux intérieures suivant la législation Belge, des pinoches de différents diamètres, un seau rigide, une écope et la liste n'est pas limitative bien sûr.

En attendant, je vais essayer de retrouver un peu de quiétude d'esprit afin de passer un bon réveillon de Saint-Sylvestre. Il faut parfois laisser faire le temps et se donner, justement, le temps de voir les choses se dérouler simplement.

Donc, je souhaite une bonne année à celles et ceux qui sont venus me lire un peu et j'ai encore une pensée pour mon bateau qui se dandine, là-bas bien loin, bien au chaud et à l'abri dans son port.

8.jpg

12:57 Écrit par alaro11 dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.